La terre n'est pas un don de nos parents, ce sont nos enfants qui nous la prêtent.

La terre n'est pas un don de nos parents, ce sont nos enfants qui nous la prêtent.


samedi 24 novembre 2012

La seconde vie des tables de nuit... IIème Partie.


    Ça y'est, j'ai retiré ma gomme à dessiner !

Ben le résultat est plutôt pas mal... !

Pour ceux qui ne connaissent pas, il s'agit d'un produit liquide, (presque autant que l'eau), que l'on applique au pinceau, plus ou moins fin selon ce que l'on veut réaliser; sur un fond déjà peint.
après séchage, on recouvre avec la peinture, qui, dans mon cas sera la couleur principale de mon meuble.
Une fois la couche de peinture sèche, on frotte au doigt sur le dessin créé à la gomme et celui-ci apparaît.






 Donc voilà ce que ça donne, j'ai fait un monogramme de chaque côté du meuble :




C'était un essai... A améliorer... Mais je suis satisfaite du résultat...
En fait il faut mettre une couche assez épaisse de gomme pour que cela s'enlève bien... Surtout que la peinture que j'ai utilisé est plutôt épaisse et qu'il y en a deux couches.












Ne reste plus qu'à poncer avec papier au grain très fin (120) puis appliquer la couche de cire blanc colombe de la marque Lubéron.



Un bouton de tiroir nacré déniché à Maison du monde...



... Et voilà le travail !






Ce projet est enfin terminé, voilà deux tables de nuit qui ne pleureront plus seules, dans le froid et le noir du garage !
Reste à sauver d'autres infortunés... Pour une prochaine fois ! ^^

dimanche 18 novembre 2012

La seconde vie des tables de nuit... Ière Partie.


       Après la seconde vie d'un buffet, voici celles de deux tables de nuit. 

La première récupérée auprès de mon grand-père, et la seconde chinée chez Emmaüs pour moins de 30€. 
D'un goût incertain, datant des années 30 je crois, il m'a fallu quelques temps pour me décider à ce que j'allais en faire... 
Le fait que cela soit un meuble de famille, (bon ok on en a de plus beaux, mais ça reste de famille) me l'a fait garder.
Il m'a fallu, un nombre incalculable de fois, aller chez mon fournisseur habituel de choses en tout genre, Emmaüs, donc,  pour enfin trouver LA seconde table de nuit qui constituerait la paire.
Après un bon nettoyage, il a fallu un bon ponçage pour retirer la couche de vernis octogénaire (tout de même...).

                                 Avant ponçage:
Après ponçage :



 Avec la couche blanc cassé qui sert d'apprêt :







Deuxième ponçage léger pour enlever l'effet "granuleux" et retirer les aspérités pour mettre la seconde couche, couleur Bois de rose de Ripolin.



Bon là je suis en partie en total free-style, j'ai voulu utiliser ma gomme à dessiner pour faire une calligraphie en filigrane argenté... Donc la tache moche qu'on voit c'est de la peinture en bombe "argent métallique"...
 J'attends que ma couche de peinture soit sèche pour retirer la gomme et voir ce que ça donne...

A bientôt !!

vendredi 16 novembre 2012

Cour de répartie anti-relou...

      
Parce que ça nous à toutes arrivé un jour, parce que cela fait écho à la polémique venue de Belgique qui enfle, qui enfle...
Et parce que c'est drôle,
Voici un cours de répartie anti-relou, enseigné par Bérengère Krief, une jeune humoriste française, que vous avez sans doute déjà vu dans le petit écran, notamment, dans la série Bref.



Enjoy !!

mercredi 14 novembre 2012

Mes coups de coeurs...

 
         Aujourd’hui, je vous fais partager une de mes trouvailles sur le net...

Monsieur me dit que je passe trop de temps sur l'ordi,  donc il faut bien que je vous fasse partager mes coups de cœurs, sinon il va en plus me dire que ce n'est que pour flemmarder... ^^

Aujourd'hui donc, je vous présente le blog d'une jeune femme, qui  a voulu nous faire partager son "appel de la forêt" comme dit son mari, c'est à dire le moment où l'on ressent ce besoin d'avoir un enfant, au plus profond de soi, et qu'il est difficile de parler d'autre chose, parce que cette envie, ce besoin nous prend toutes nos forces et nos pensées.
Bref, l'auteur, Juliette Merris, raconte ça en BD, a beaucoup d'humour, et sait rester vraie. Et ça c'est vraiment parfait.
Elle raconte donc son histoire de femme, qui veut devenir maman, en mêlant la poésie, le rire, le cynisme mais aussi le désespoir puis à nouveau l'espoir à chaque avancée sur le chemin de la vie d'une "essayeuse" comme elle dit... Elle en a tiré une BD, (avec bien sûr des planches revues et corrigées et d'autres inédites), qu'elle auto-produit et que je vais m'offrir... Ou peut être à Monsieur, qui sait !, ;-)

Je vous donne le lien du début... Car si elle a commencé cette histoire en 2009, aujourd'hui en 2012, elle continue de nous partager ses dessins et ses moments de vie, pour notre plus grand bonheur !




Je vous préviens, c'est addictif !!
Bonne lecture, et bonne journée !!